• Votre bien-être et votre santé sont nos priorités. Consultez nos astuces pour rester en bonne santé et les dernières actualités dans nos conseils pour les voyageurs.

Parlez maintenant (en anglais)

Parlez maintenant (en anglais)


Désolé, je n'ai pas compris.

Désolé, je n'ai pas compris.

Assister aux courses de Hong Kong

LUXE City Guides
  • Texte de LUXE City Guides, photos de Calvin Sit

Vous pouvez sentir l'excitation avant même d'atteindre la piste. Lorsque le soleil plonge sous l'horizon le mercredi soir, les salles de paris de la ville commencent à se remplir en prévision des courses de la nuit. Les trams prennent le virage vers l'hippodrome de Happy Valley , se jetant vers les lumières comme des papillons de nuit sur une ampoule.

Et ces lumières sont réellement éblouissantes. Des dizaines de lampes à haute puissance projettent une lueur électrique sur la plus ancienne piste de Hong Kong. Au niveau du sol, le brouhaha de la foule est étouffé par le bruit des sabots et des commentaires enflammés des haut-parleurs. La Happy Valley est un fragment d'histoire vivante qui existe depuis presque aussi longtemps que la ville elle-même. Pendant la saison des courses, de septembre à juillet, ses courses animées du mercredi soir en ont fait une attraction de milieu de semaine, même pour ceux qui ne savent pas remplir un ticket de pari.

How to do the Hong Kong Races

« Vous allez aux courses non pas parce que vous voulez jouer, mais parce que vous voulez vous imprégner de l'environnement. »

« Vous allez aux courses non pas parce que vous voulez jouer, mais parce que vous voulez vous imprégner de l'environnement», explique Yan Tam, une designer qui assiste occasionnellement aux courses avec ses amis. Son père est un passionné, mais elle s'intéresse surtout à l'ambiance et au spectacle. « C'est vraiment bien de voir toute l'herbe sur la piste, tout l'espace ouvert, et la course est encore plus excitante. »

 

Comme le thé au lait et les bus à impériale, les courses de chevaux sont un vestige de l'époque coloniale de Hong Kong, si profondément ancré dans la vie quotidienne qu'il est facile d'en oublier la singularité. Bien que ce sport soit populaire dans le monde entier, il existe peu d'endroits où il est aussi apprécié qu'à Hong Kong. L'hippodrome de Happy Valley a été construit en 1845, quatre ans après le débarquement des troupes britanniques sur l'île de Hong Kong. Au début, les courses étaient une occupation résolument britannique, mais au fil des ans, elles sont devenues de plus en plus populaires auprès de la communauté chinoise locale. Ce sport est si populaire qu'il existe même un musée dédié et des visites privées des coulisses du Happy Valley, ainsi que des visites de l'hippodrome plus moderne de Sha Tin , qui a ouvert ses portes en 1978.

« C'est plus un lieu de divertissement... On peut y voir tous les gratte-ciel de partout, c'est une belle toile de fond. »

K.L. Cheng

Lorsque K.L. Cheng a commencé à travailler à l'hippodrome dans les années 1970, il se souvient de la façon dont les chevaux étaient conduits chaque jour des écuries sur les pentes au-dessus de Happy Valley jusqu'au champ de courses. « Je pouvais voir les chevaux descendre la colline, traverser les rails du tramway, pour faire leurs exercices. » « C'était un chemin très escarpé, ils devaient chausser des fers spéciaux pour descendre et ne pas glisser. »

 

M. Cheng est aujourd'hui le chef des opérations et des services aux propriétaires des écuries à double site du Jockey Club, et dispose d'un bureau donnant sur l'hippodrome de Sha Tin. Le Sha Tin offre une atmosphère plus locale, attirant des parieurs connus et accueillant les courses de haut niveau de la ville, mais le Happy Valley attire toujours des légions de compétiteurs. « C'est plus un lieu de divertissement », selon M. Cheng. « On peut y voir tous les gratte-ciel de partout, c'est une belle toile de fond. »

Die-hard racing fans

De nos jours, la scène d'un mercredi soir est bouillonnante. Les fans de course suivent avec une grande attention depuis les tribunes, mais à côté de la piste, la scène est plus sociale. Après le travail, la foule aime prendre un verre en plein air en assistant à un événement, par exemple une bière allemande pour l'Oktoberfest ou du saké et de la nourriture japonaise en novembre. Le championnat international de jockeys de Hong Kong, qui a lieu chaque année en décembre, est un autre événement populaire du Happy Valley.

 

Plus au nord, à l'hippodrome de Sha Tin, se déroulent plusieurs autres événements prestigieux, notamment les courses internationales de Hong Kong en décembre et la journée de la course du Nouvel An chinois, particulièrement spéciale, le troisième jour du Nouvel An lunaire. Les courses de printemps suivent, avec le Derby de Hong Kong en mars et la Journée des champions en avril. Et si aucune de ces courses ne correspond à votre calendrier, vous en trouverez certainement une autre dans le programme des courses, qui est rempli d'événements qui proposent de gagner gros.

How to do the Hong Kong Races

« L'adrénaline monte quand les chevaux passent. On encourage son cheval, on crie son numéro ou son nom et il passe devant nos yeux. C'est la ruée. »

Vous voulez parier ? Cela peut être très simple ou très compliqué. La superstition veut que les parieurs portent du rouge, surtout des sous-vêtements rouges, pour assurer leur chance. Si vous êtes sur une série de victoires, assurez-vous de ne pas vous laver les mains, mais un savon et un gommage soigneux pourraient changer votre destin si vous êtes en mauvaise posture.

How to do the Hong Kong Races

Il suffit parfois de choisir les chevaux dont le nom vous plaît, tel que Win Bright, Beauty Generation ou Superich, entre autres créatures équines aux noms fantaisistes. « C'est juste pour s'amuser », explique Yan Tam. « L'adrénaline monte quand les chevaux passent. On encourage son cheval, on crie son numéro ou son nom et il passe devant nos yeux. C'est la ruée. »

 

Que vous choisissiez vos chevaux en fonction de leur nom ou de vos connaissances, une fois que vous avez fait votre choix, il existe une multitude de façons de placer vos paris, mais les deux plus simples sont soit en personne aux comptoirs de l'hippodrome, où le personnel vous aidera à remplir le bulletin, soit au moyen de l'application du Jockey Club, « Racing Touch ». Bonne chance !

Info
adresse
Site web
Site web

Vous serez peut-être intéressé par…

{{post.type}}

{{post.title}}

{{post.date}}

Nous utilisons des cookies pour nous assurer de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web, de comprendre vos intérêts et de vous fournir un contenu personnalisé, comme indiqué dans notre politique de gestion des cookies ici (en anglais) . Si vous acceptez l'utilisation de cookies sur notre site, veuillez l'indiquer en cliquant sur le bouton"J'accepte". Vous pouvez gérer vos paramètres de cookies à tout moment.