• Votre bien-être et votre santé sont nos priorités. Consultez nos astuces pour rester en bonne santé et les dernières actualités dans nos conseils pour les voyageurs.

Parlez maintenant (en anglais)

Parlez maintenant (en anglais)


Désolé, je n'ai pas compris.

Désolé, je n'ai pas compris.

Rencontre avec Karine Vampouille, Chef de Marché chez ASIA

Karine est responsable de production pour le tour opérateur ASIA. Elle a accepté de partager avec nous ses nombreuses expériences à Hong Kong avec plein de conseils sur les choses à faire et les spots à ne pas manquer.

Le Star Ferry relie Kowloon à l'île de Hong Kong

Le Star Ferry relie Kowloon à l'île de Hong Kong

Bonjour Karine ! Quels sont les souvenirs de votre première rencontre avec Hong Kong ?

Il y a près de 20 ans, Hong Kong m’intriguait beaucoup. Je voyais les images d’une ville énergique avec ses rues grouillantes de monde et leurs enseignes multicolores, ses temples, ses gratte-ciel, sa baie mythique, cela me faisait rêver, alors je suis partie sur un coup de tête le temps d’un long week-end, je n’ai pas été déçue. J’ai parcouru les quartiers de Kowloon et d’Hong Kong Island du matin au soir, j’ai eu l’impression d’être partie très longtemps tellement j’étais dépaysée et emballée par tout ce que je voyais. Je me souviens aussi de moments insolites, de mes petits déjeuners pris en compagnie des Hongkongais dans les gargotes parfumées et très animées dès le matin, d’un déjeuner dans un bistrot où Maggie Cheung et Tony Leung se retrouvaient dans le célèbre film « In The Mood for Love », des ruelles et marchés traditionnels de Kowloon, des petits papis en admiration devant leurs oiseaux chantant… des belles images que je n’oublierai jamais.

Qu’est-ce qui vous a particulièrement marqué à Hong Kong ? Pourquoi ?

Comme je voyageais seule et que je déambulais jusque tard le soir, la sécurité d’abord ! La tranquillité, la gentillesse et la convivialité des Hongkongais, ainsi que la communication facile en anglais ont été de vrais atouts dans la réussite de ce petit périple. Côté découverte, ce qui m’a frappé, ce sont les contrastes entre Hong Kong Island, plus moderne, et Kowloon, plus « dans son jus », mais aussi les contrastes des architectures, du petit temple taoïste au charme désuet côtoyant une galerie d’art ultra design, des tours vertigineuses au petit port de pêche, de l’activité trépidante au jardin zen...

Quelle durée minimum recommandez-vous pour un bon aperçu de la destination ? 

Pour y être allée 5 fois, eh oui je ne pouvais pas rester sur mon city-break d’il y a 20 ans, je peux témoigner de la richesse de la destination. Hong Kong mérite bien plus qu’un « stop-over » d’une nuit, je conseillerais un minimum de 3 voire 4 nuits si l’on souhaite intégrer au séjour une belle « rando » dans l’un des parcs nationaux, car oui Hong Kong est une destination verte aussi. Mais une semaine ne serait pas trop non plus… 

Personnellement, j’aime mixer les thématiques, je conseillerais alors des journées alternant des visites culturelles avec les jolis temples de Man Mo et Chi Lin, les musées d’art, un Hong Kong plus aérien et spectaculaire en prenant de la hauteur depuis le « Peak Victoria » surplombant la baie et ses gratte-ciel, ou du super téléphérique de 6 km reliant l’île de Lantau où l’on visite le monastère Po Lin ; puis une pause au calme loin des foules en passant une bonne demi-journée sur l’île Cheung Chau, très authentique avec son village de pêcheurs et sa jolie plage où il est possible de se baigner, ponctué d’un déjeuner de délicieux poissons et fruits de mer fraîchement pêchés, ou alors une escapade au vert sur les sentiers côtiers du « Dragon’s Back » ; et bien sûr, la fameuse baie Victoria que l’on peut admirer le matin depuis le « peak », à toute heure de la journée en la traversant à bord du « Star Ferry » (on ne s’en lasse pas), et le soir venu à bord d’une jonque traditionnelle en sirotant un cocktail, ou en flânant le long de la promenade « Avenue des Stars ».

Man Mo Temple

Man Mo Temple

Vos plats préférés à Hong Kong ? 

Personnellement, j’aime les plats et les produits simples, et mon péché mignon ce sont les « dim sum ». Ma première dégustation s’est faite au « Ming Court », une adresse réputée sur Kowloon, dans une salle élégante, une farandole de raviolis était servie sur un petit charriot, tous aussi beaux que bons, des formes parfaites et farces aux saveurs variées, je suis devenue accro.

J’ai adoré aussi acheter des fruits de mer en direct au « Lei Yue Mun Fish Market » ou au port de pêche de l’île de Cheung Chau, cuisinés et servis simplement sur une table couverte d’une belle toile cirée à carreaux, un vrai régal et un très bon souvenir. 

Hong Kong est un véritable paradis pour les gourmets, des saveurs cantonaises aux cuisines fusion et des quatre coins du monde, il y a l’embarras du choix et pour tous les budgets. La ville regorge aussi de restaurants étoilés Michelin, parfois très abordables, j’en ai d’ailleurs testé un lors de mon dernier séjour, le « Tim Ho Wan », 1 étoile, très prisé et spécialisé dans les « dim sum » (encore), et situé dans une station de métro, un vrai délice pour un budget d’environ 15 € par personne.

Je recommande aussi les belles balades gourmandes (à pied), comme celle de Sham Shui Po, une façon originale de découvrir la ville et ses quartiers méconnus et de tester de nombreux snacks locaux.

Balade gourmande à Sham Shui Po

Balade gourmande à Sham Shui Po

Un événement, une fête ou une période de festivité à ne pas manquer ? 

Pour le côté magique, je dirais le nouvel an avec un feu d’artifice exceptionnel au-dessus de la baie Victoria ; la course de bateaux-dragons plus traditionnelle et haute en couleurs, une soirée au champ de courses mythique « Happy Valley » pour vivre l’effervescence des parieurs fous. Sinon, la ville propose de nombreux festivals, comme le « Hong Kong Arts Festival » ou la « Art Fair », ou encore le « Wine & Dine Festival », l’occasion de découvrir sa riche gastronomie.

Un livre ou un film pour ceux qui souhaitent commencer par un voyage immobile à Hong Kong ? 

Les films In the Mood for Love, Chungking Express, Chinese box. Un livre : La noble maison de James Clavell, un classique qui permet de bien comprendre l’histoire et le développement économique de Hong Kong.

Et une fois sur place, des endroits à visiter absolument ?

Dans des registres différents : le couvent Chi Lin et le jardin Nan Lian, le « Art Park », le tout nouveau musée « M+ » signé Herzog & De Meuron (ouverture prévue en 2021), les nombreux spots pour amateurs de photo et le street art « HKWalls ». Côté nature, les plages de Repulse Bay et de l’île Cheung Chau sont à voir absolument ! Et pour les adeptes de randonnées, je recommanderai le « Dragon’s Back » et les sentiers de Sai Kung.

 

Merci Karine !

Nous utilisons des cookies pour nous assurer de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web, de comprendre vos intérêts et de vous fournir un contenu personnalisé, comme indiqué dans notre politique de gestion des cookies ici (en anglais) . Si vous acceptez l'utilisation de cookies sur notre site, veuillez l'indiquer en cliquant sur le bouton"J'accepte". Vous pouvez gérer vos paramètres de cookies à tout moment.