Best Of All It's In Hong Kong

Témoignages de Français amoureux de Hong Kong

Célèbres ou non, ces Français partagent leur passion pour notre destination.

Joyce Jonathan photo Cynthia Frebour

Joyce Jonathan - Chanteuse - Se rend régulièrement à Hong Kong

Quand avez-vous découvert Hong Kong pour la première fois ?

Je suis allée à Hong Kong à 12 ans pour la première fois. J'accompagnais ma mère à un voyage d'affaire. Elle travaille avec la Chine depuis 40 ans et a créé l'agence de tourisme La Maison de la Chine.

 Quel est votre souvenir le plus marquant ?

Lors de ma première visite il y a 13 ans, je suis arrivée de l'aéroport en taxi, et je me souviens que j'inclinais ma tête à la fenêtre pour essayer de voir l'immensité des tours. J'avais l'impression d'être dans un autre monde, d'autant plus qu'à l'époque je ne connaissais pas New York. On dit souvent que Hong Kong c'est le New York de la Chine, je suis assez d'accord avec ce point de vue.

 A votre avis, quelles sont les qualités qui font de Hong Kong la destination idéale ?

C'est une ville très dynamique, où il est facile de s'intégrer. Quasiment toute la population parle anglais, ce qui n'est pas le cas en Chine continentale, y compris à Pékin. Le fait qu'il y ait la plage à 15 minutes du centre ville, est pour moi un confort de vie incroyable. On est à la fois au cœur de l'activité, et en même temps on peut se rendre à la plage ou faire du bateau. Depuis toute petite, je suis fascinée par les rues entières de magasins autour du même genre : la rue des baskets, la rue des antiquaires. Les boutiques sont regroupées par genre.

 Quel est votre évènement favori à Hong Kong ?

Le Nouvel an chinois ! Surtout pour un occidental, on est au cœur du sujet.

 Qu’aimez-vous faire lorsque vous vous rendez à Hong Kong, pour « sentir » la ville ?

J'aime me balader dans les rues du quartier de Hollywood road, des petites rues inclinées à 50°, avec des escaliers qui montent et qui descendent. C'est vraiment dépaysant. C'est le quartier des boutiques de décoration ou de vintage. J'en retiens particulièrement une à l'angle du 57/59 Hollywood Road. Le soir, j'aime aller au karaoké de Temple Market pour me détendre ! Tout le marché se trouve en extérieur. Après avoir dépassé les magasins de gadgets, on tombe sur les karaokés, dans la même rue, avec équipements complets : micros, télés, amplificateurs et chansons internationales ou chinoises. J'ai même fait un duo avec un chinois qui tenait l'un des stands. On y accède par les stations de métro Yau Ma Tei ou Jordan Station. J'aime aussi aller faire un tour au Peak pour admirer la vue de Hong Kong. Et bien sûr faire la traversée en Star Ferry de l'île de Hong Kong vers Kowloon

 Quel quartier, lieu, restaurant incontournable recommanderiez-vous ?

A Hong Kong, il faut aller déguster des dim sum ou des baozi (les raviolis typiques hongkongais). L'incontournable à ne pas manquer : Din Taï Fung. Il y en a plusieurs à Hong Kong. Le cadre n'est pas des plus agréables car ces restaurants sont généralement dans des centres commerciaux,
mais la saveur qu'on en garde vaut indéniablement le coup ! Pour des baozi plus originaux, Little Bao à Central. Et Sevva, le restaurant de Prince's Building où la vue est à couper le souffle, on peut dîner ou boire un cocktail sur le rooftop et admirer la vue et le spectacle de lumières qu'offrent les tours lorsqu'elles s'illuminent.

 

 

Laury Thilleman et Laurent Maistret, à Hong Kong pour Le Plein de Sensations sur France 4 en 2017

Laury Thilleman et Laurent Maistret - Animateurs  de l'émission "Le plein de sensations" sur France 4

L’Asie était une grande première pour vous Laury. Que retenez-vous de votre découverte de Hong Kong ?

Laury : sa diversité incroyable ! On passe de la ville à une nature flamboyante en une quinzaine de minutes seulement.

Vous attendiez-vous à une telle présence de la nature à Hong Kong ? 

Laury : Absolument pas : 70% de nature, ce n'est pas l'image que l'on a de Hong Kong au premier abord ! Des réserves naturelles aux ports de pêcheurs flottants couleurs pastel… voilà quelques secrets cachés à explorer de toute urgence…en respectant leur authenticité et leur environnement évidemment ! Le meilleur endroit pour avoir un aperçu de ce Hong Kong nature, c’est le Pic Victoria.

Connaissiez-vous la destination Laurent ?

Laurent : Oui, je suis allé à Hong Kong en 2010 pour voir un ami qui vivait là-bas.

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris à Hong Kong ?

Laury : Le serpent à la carte. Les Hongkongais en raffolent ! C'est même considéré comme une cure de jouvence. Il fallait donc que je teste… Je vous laisse découvrir ma réaction lors de la diffusion du Plein de Sensations à Hong Kong vendredi 7 juillet sur France 4 à 20h50 !!!

Laurent : le nombre de restaurants, de magasins...au mètre carré

En grande sportive que vous êtes Laury, que retenez-vous de vos diverses expériences pour le tournage Le Plein de Sensations à Hong Kong ?

J'ai adoré faire du wakeboard sur la mer de Chine au départ du port de Tai Tam Tuk Village ! Je retiens également l'accueil, la gentillesse et l'immense générosité des Hongkongais quelque soit l'endroit où nous nous rendions !

Quel quartier, lieu et/ou restaurant recommanderiez-vous ?

Laury : J'ai adoré le village de Tai O sur l’île de Lantau. Tout le monde s'y déplace en vélo. Seuls quelques taxis et bus sont autorisés à circuler. C'est un espace préservé qui regorge de trésors ! Il faut absolument se promener dans ce village de pêcheurs et découvrir la spécialité locale : le poisson séché. Si vous n’osez pas en ramener dans vos valises, allez dans un des restaurants du village.

Laurent : Pour moi, découvrir Hong Kong c'est aussi découvrir ses paysages environnants. Comme aller voir la mer de Chine, les montagnes, les lacs... La chose incontournable à faire, c'est emprunter le téléphérique Ngong Ping 360 pour rejoindre le Grand Bouddha et les hauteurs de Hong Kong.


À votre avis, quelles sont les qualités qui font de Hong Kong LA destination à ajouter sur sa liste des « prochains voyages à faire »  ?

Laury : La diversité des expériences à y vivre sans faire beaucoup de route !
Vous pouvez manger dans un restaurant étoilé au guide Michelin pour seulement 5€, faire un saut à l'élastique en surplombant Macao ou encore vivre une expérience insolite dans un SPA en plein coeur d'une station d'épuration futuriste en l'espace d'une journée !

Laurent : C’est beau, c'est fun, il y a des gens de tous les horizons. Les traditions restent également très présentes.

 

 

 
Nathalie Py des dragon ladies Unies pour elles

Nathalie Py - Capitaine de l'équipe de Dragon Ladies "Unies pour elles"

Depuis combien de temps pratiquez-vous le Dragon Boat ?

Je pratique le Dragon Boat depuis 3 ans.

Comment avez-vous découvert ce sport ?

J'ai vu une affiche à l’hôpital en salle de chimiothérapie. J’étais une sportive confirmée, j'avais participé à beaucoup de compétitions nationales et internationales principalement en cyclisme et en course à pied. Dans ce combat face à la maladie et toutes ces forces perdues, j'ai eu besoin d'un nouveau défi, un nouveau sport s'offrait à moi, "le Dragon Boat" complétement méconnu et novateur. 

Quelle a été votre première impression en arrivant à Hong Kong ? Qu’avez vous ressenti ?

Ce fut un dépaysement total, un nouveau monde à découvrir. En quittant l’aéroport j'ai été éblouie par cette harmonie entre la nature, et la ville, ces montagnes verdoyantes et ces tours... C’était de l’excitation comme lorsque l'on reçoit un cadeau de Noël, des rires de la joie ! Le sentiment que c’était une chance d’être là.

En tant que Capitaine de l’équipe, pouvez-vous nous dire ce qu’a représenté la participation d’Unies pour Elles au Carnaval des Bateaux Dragons de Hong Kong ?

En ayant lutté contre la maladie jamais nous n’aurions imaginé pouvoir participer un jour à ce genre d’évènement. C'est un message d'espoir car malgré la maladie nous bougeons, nous vivons et espérons entraîner beaucoup de femmes comme nous dans notre sillage. Nous avons été touchées par l'esprit de solidarité et la fraternité qui ont régné entre les équipages.

Souhaiteriez-vous renouveler cette expérience ?

OUI sans aucune hésitation. Cette expérience a été un moteur pour l’équipage.

Quel souvenir gardez-vous de ce déplacement à Hong Kong ?

Ça restera un voyage inoubliable tant sur l’aventure du carnaval que sur les jours passés à découvrir Hong Kong, le dépaysement culturel, les spécialités culinaires, le rythme de vie. Nous sommes rentrées en France enrichies par cette expérience de vie intense. 

Olivier Lebé auteur de Repulse Bay

Olivier Lebé - Auteur de Repulse Bay - Lauréat du Prix du premier roman 2013

Quelle est votre situation familiale ?

J’ai 50 ans, je suis marié avec un enfant et je vis à Los Angeles. Je n'ai jamais vécu à Hong Kong. Comme dit le narrateur de mon roman : “On embrasse jamais que de loin".

 Quel est votre souvenir le plus marquant ?

Un séjour de quelques jours où, pour une raison mystérieuse, toutes les impressions, sensations que la ville me donnait se sont conjuguées en une émotion si forte que j'ai éprouvé la nécessité d'écrire ce qui est devenu Repulse Bay.

 A votre avis, quelles sont les qualités qui font de Hong Kong la destination idéale ? 

Je suis fasciné par la beauté des paysages de l’archipel, sa nature impressionnante, la façon dont le béton et le végétal fusionnent, échangent leurs qualités essentielles… Et puis il y a l'énergie et l'intensité de la ville, sa population si cosmopolite, l’élégance classique des femmes, la façon dont les Hongkongais s’interrogent et défendent leur identité et leur futur... Ma perception de Hong Kong est sans doute aussi influencée par le cinéma Hongkongais : Chow Yun Fat dans Love in a fallen city, Tony Leung et Maggie Cheung dans le film de Wong Kar Wai In the mood for love, le destin tragique de Leslie Cheung... Hong Kong a une très forte aura romantique, que j’ai voulu saluer à travers mon roman. 

 Quel est votre évènement favori à Hong Kong ? 

La Fête de la lune ou Fête de la mi-automne, en septembre, la nuit du 15e jour du 8e mois lunaire : sous la pleine lune, les enfants dégustent les "gâteaux de lune" et transportent des lanternes de toutes formes en papier coloré. Une nuit magique…

 Qu’aimez-vous faire à Hong Kong, pour « sentir » la ville ? 

Faire une marche sur le Hong Kong Trail qui traverse l'île et offre des paysages à couper le souffle. 

 Quel quartier, lieu, restaurant incontournable recommanderiez-vous ?

Une seule recommandation : le territoire de Hong Kong offre tant de possibilités, qu'il faut chercher son fil d'Ariane en fonction de ce que l'on est et de ce que l'on aime. Hong Kong réserve des surprises…

 

 

Fabrice Vulin Chef du restaurant 2* Caprice Hong Kong

Fabrice Vulin - Chef du restaurant Caprice - Restaurant 2* de l’Hôtel Four Seasons Hong Kong

Depuis combien de temps résidez-vous à Hong Kong ?

Je réside à Hong Kong depuis plus d’un an avec mon épouse et mes 3 enfants Thomas, Inès et Nils.

 Quel est votre souvenir le plus marquant ?

Bien entendu, le Nouvel an chinois riche en traditions et folklore. Le moment que tout le monde attend avec impatience, même nous.

 A votre avis, quelles sont les qualités qui font de Hong Kong la destination idéale ?

Située au cœur de l’Asie, il est évident que celle ville est incontournable, à une heure seulement de la frontière avec la Chine. Empreinte historiquement britannique, c’est un carrefour des cultures où tout un chacun se retrouve et partage. Fiscalité plus que décente et dynamisme économique, tout est réuni pour ceux qui ont le goût du challenge : tout est possible!

 Quel est votre évènement favori à Hong Kong ?

Le Nouvel an chinois, bien sûr !

 Qu’aimez-vous faire à Hong Kong, principalement le week-end, pour « sentir » la ville ?

Pour sentir la ville, je vais dans la nature ! Cela peut paraître paradoxal tant que l’on ne découvre pas tous ces chemins de marche et de randonnée qui serpentent autour de la ville, et partout sur l’île et les Nouveaux Territoires.  De n’importe quel quartier de Hong Kong, vous pouvez vous retrouver au milieu de la montagne en moins de 15 minutes : peu de villes offrent ce privilège. Prendre une jonque ou un ferry et voguer entre l’île et le continent, n’est-ce pas aussi une idée attirante pour découvrir une ville? Pour les inconditionnels de la foule, Wan Chai et Kowloon peuvent s’avérer enivrants ! 

 Quel quartier, lieu, restaurant incontournable recommanderiez-vous ?

Un quartier: Shek O, le village le plus au sud de l’île et ses restaurants de pêcheurs. 

Un lieu: Le Grand Bouddha de Lantau 

Un restaurant : difficile de choisir, mais mon cœur va au restaurant cantonais Lung King Heen de l’hôtel Four Seasons, le seul trois macarons Michelin de Hong Kong !

 

 

Julien-Loic Garin directeur général du festival French May

Julien-Loïc Garin - Directeur Général du French May - Le festival organisé par le Consulat de France à Hong Kong et Macao

Depuis combien de temps résidez-vous à Hong Kong ?

Je suis arrivé à Hong Kong le 1er septembre 2011 - déjà trois ans et demi – pour m’occuper du festival artistique et culturel Le French May.

Quel est votre souvenir le plus marquant ?

Hong Kong est une ville où il ne se passe pas un jour sans un événement, difficile donc ! Je crois quand même que les grands rassemblements populaires qui ont « occupé » Central pendant plusieurs semaines restent l’un de mes souvenirs forts ! Pour la première fois, les Hongkongais ont pris possession de leurs rues et l’on a vu fleurir des installations artistiques, des jardins temporaires, des murs de post-it, des rubans jaunes sur les rambardes : la ville entière était devenue un véritable terrain d’expression artistique et populaire! Un autre de mes souvenirs, plus personnel : lorsque nous avons, dans le cadre du French May 2012, organisé la venue de 55 œuvres originales de Picasso ainsi que celle de 4 chevaux pour le spectacle de Bartabas : une logistique extraordinaire !

 A votre avis, quelles sont les qualités qui font de Hong Kong la destination idéale ?

Hong Kong a toutes les qualités : c’est une ville très centrale en Asie, parfaitement desservie en termes de transports internationaux. Facile d’accès et en même temps la porte sur toutes les destinations alentour ! Mais surtout Hong Kong offre un foisonnement de choix : tous les types de cuisine, de la cuisine locale de rue aux étoilés ; tous les types de loisirs, du parc à thème au site naturel protégé en passant par la plage ; tous les types de sortie : du bar lounge au club branché, sans oublier le karaoké très local. Ce qui est séduisant c’est cette multitude, ce rassemblement incroyable qui conjugue le meilleur de l’Asie et en même temps une offre très internationale !

Quel est votre évènement favori à Hong Kong ?          

Je suis un peu partie prenante, puisque j’en organise moi-même un d’une certaine importance : Le French May. En dehors de celui-ci, j’avoue que j’ai une affection toute particulière pour le Mid-Autumn Festival, en septembre chaque année. Le temps est clément, c’est le début de la nouvelle saison, l’esprit est à la célébration de la nature, et il ne faut pas manquer les illuminations à Victoria Park ni l’incroyable « dragon de feu », composé de milliers de bâtons d’encens, qui est animé par des dizaines de danseurs dans les rues de Tin Hau pour célébrer la nouvelle lune.

Qu’aimez-vous faire à Hong Kong, principalement le week-end, pour « sentir » la ville ?

Les choix sont multiples, et chaque quartier a sa propre identité. On peut sentir battre le pouls « commercial » de la ville à Causeway Bay où se regroupent un grand nombre de boutiques (les Hongkongais adorent le shopping !) et de restaurants (ils aiment tout autant manger !), ou au contraire la quiétude incroyable du bord de mer (Hong Kong est un archipel !) et de ses restaurants, à Shek O ou sur l’île de Lamma. J’aime aussi particulièrement flâner au « Flower Market » de Prince Edwards, où se pressent les Hongkongais au milieu d’une profusion de fleurs et de plantes exotiques.
 
Quel quartier, lieu, restaurant incontournable recommanderiez-vous ?

Je suis un inconditionnel de Soho et plus largement de Sheung Wan, où se sont multipliées ces dernières années les petites boutiques de créateurs locaux, de design, et les cafés avec terrasse. C’est un quartier qui incarne parfaitement cette « fusion » où se côtoient les petites échoppes de pharmacopée traditionnelle chinoise et les boutiques de designers branchés. On y trouve par exemple le restaurant français Bibo, très célèbre pour ses cocktails créatifs, mais aussi le temple traditionnel de Man Mo, le plus vieux temple chinois de la ville. C’est ce contraste qui fait le « sel » de la ville.

 

 

Véronique Brunet Tong directrice de l'agence Forceten

Véronique Brunet-Tong - Directrice du réceptif Forceten

 Depuis combien de temps résidez-vous à Hong Kong ?

Je suis arrivée à Hong Kong le 1er janvier 1984, il y a 30 ans. J’ai 55 ans et je suis mariée à un Chinois depuis 27 ans, et nous avons 2 filles de 24 et 25 ans : l’une qui travaille à Londres et l’autre à Hong Kong.

 Quel est votre souvenir le plus marquant ?

La passation de Hong Kong de la couronne Britannique à la Chine en 1997. Le départ du prince Charles à bord de son bateau, quittant le port Victoria, reste pour moi l’un des moments les plus émouvants.

 A votre avis, quelles sont les qualités qui font de Hong Kong la destination idéale ?

La proximité de tous ses contrastes : High Tech et modernité à côté d'un héritage colonial et d'une Chine ancestrale. Une ville aux nombreux gratte-ciel à quelques minutes seulement de plages désertes de sable blanc et de forêts où vivent en liberté les singes, porc-épic et sangliers. 1000km de sentiers pédestres sur un si petit territoire. Des vaches qui se promènent librement sur les Nouveaux Territoires.

 Quel est votre évènement favori à Hong Kong ?

Le Dragon Boat Festival en juin et ses intenses courses de bateaux !

 Qu’aimez-vous faire à Hong Kong, principalement le week-end, pour « sentir » la ville ?

Marcher dans les rues et dans la nature. La ville étant entourée de montagnes, en suivant les sentiers pédestres on la découvre de haut.

 Quel quartier, lieu, restaurant incontournable recommanderiez-vous ?

Le quartier de Sheung Wan, les plages de Sai Kung, les restaurants Luk Yu Tea House, pour le déjeuner dim sum et Hutong, pour le dîner et la vue.

 

 

Jérémie Gougenheim Managing Director dans une société de courtage et propriétaire des restaurants Noodlemi

Jérémie Gougenheim - Managing Director dans une société de courtage et propriétaire des restaurants Noodlemi

Depuis combien de temps résidez-vous à Hong Kong ?

La société de courtage pour laquelle je travaillais à la City de Londres décida de s’installer à Hong-Kong. J'ai ainsi fait mes bagages et je me suis installé à Central. C’était il y 10 ans et depuis je n'ai plus quitté cette Asie, retrouvée avec bonheur. En parallèle de ma carrière en finance, et persuadé que Hong Kong  se prêtait à des projets audacieux, j ai développé avec mon associée un projet de restaurants vietnamiens : Noodlemi, qui est sur le point d’ouvrir un troisième emplacement depuis son ouverture il y a 2 ans.

 Quel est votre souvenir le plus marquant ?

Mon arrivée a Hong Kong venant de l’aéroport à Central en taxi. Apres 13h de vol, j'apercevais des rangées d’immeubles qui ressemblaient à nos barres des cités en France. Mon impression était totalement fausse car en regardant de plus près ces immeubles sont en fait des habitations de très haute qualité et confort.

 A votre avis, quelles sont les qualités qui font de Hong Kong la destination idéale ?

Hong Kong est une ville très concentrée (avec tout de même toujours 70% d’espaces verts), et cela permet une efficacité de services. De plus étant le plus gros centre d’affaires en Asie et en Chine, tout est fait pour faciliter les affaires (les boutiques sont ouvertes jusqu'à 22h...) Enfin les taxes sont très faibles (15% de taxe sur le revenu par exemple) et les services gouvernementaux sont très efficaces...

 Quel est votre évènement favori à Hong Kong ?

Depuis 7 ans un festival de musique : Clockenflap, qui accueille des artistes du monde entier durant 3 jours en novembre et qui a réellement connu le succès il y a 3 ans. C'est le premier festival de ce genre à Hong Kong et je suis ravi de pouvoir y participer avec Noodlemi.

 Qu’aimez-vous faire à Hong Kong, principalement le week-end, pour « sentir » la ville ?

Le week-end vous pouvez déjeuner, faire du shopping dans les malls à Central et en 15/20 minutes vous retrouver sur l’une des plages du sud de l’île. Les randonnées en montagne sont l’un de mes passe-temps favoris. De plus vous pouvez facilement prendre un bateau pour aller à Tai Long Wan pour profiter de jolies plages, d’une mer agréable et du calme de la nature.

 Quel quartier, lieu, restaurant incontournable recommanderiez-vous ?

Tout le monde parlera de Lan Kwai Fong (avec des nouveaux restaurants comme Carbone -de New-York) mais il y a tout le quartier près de Soho pour aller boire un verre. J’adore également mon quartier Sai Ying Pun qui se transforme tous les jours avec l’ouverture du nouveau métro. Et bien sûr le quartier de Sheung Wan qui est devenu très trendy avec ses petits cafés, restaurants et galeries d’art. Je prends régulièrement un café au bord de la piscine du Four Seasons qui offre la plus belle vue sur la Baie de Hong Kong. Essayez également le China Club qui allie nostalgie de l’ancien Hong Kong à la nourriture typiquement chinoise. Et bien sûr pour la nourriture vietnamienne je me rends chez Noodlemi à Sheung Wan !

 

 

Clémence Trancart & Manon Tiano Mailleux créatrices du site Hong Kong Madame

Clémence Trancart & Manon Tiano Mailleux -  Créatrices du site Hong Kong Madame

Depuis combien de temps résidez-vous à Hong Kong ?

Nous sommes toutes les deux arrivées en 2009 à quelques mois d’écart pour suivre nos maris, qui travaillent dans le monde de la finance à Central.

 Quel est votre souvenir le plus marquant ?

La naissance de nos enfants ! Nous avons deux enfants chacune (1 fille / 1 garçon à chaque fois !) qui sont tous nés à Hong Kong.

 A votre avis, quelles sont les qualités qui font de Hong Kong la destination idéale ?

C’est une ville euphorisante : la foule, les malls, les buildings toujours plus hauts. On a l’impression que ça ne s’arrête jamais ; c’est grisant et dynamisant. Entre Orient et Occident, Hong Kong est vraiment une ville cosmopolite comme on peut le constater au gré de balades dans la ville et de rencontres. Nous aimons sa nature luxuriante et préservée que l’on (re)découvre lors de « hikes », ses plages et sports nautiques incontournables le week-end.

 Quel est votre évènement favori à Hong Kong ?

Noël ! Les malls et les grands hôtels rivalisent d’idées pour offrir des décorations de Noël plus spectaculaires les unes que les autres.

 Qu’aimez-vous faire à Hong Kong, principalement le week-end, pour « sentir » la ville ?

En journée, une balade en jonque ou une virée à la plage pour profiter d’une belle journée ensoleillée. Le soir retrouver des amis pour dîner ou prendre un verre. Pour une virée shopping, on file à Causeway Bay. Après avoir fait les boutiques et pris un bain de foule on se régale avec les dim sum de Din Tai Fung.

 Quel quartier, lieu, restaurant incontournable recommanderiez-vous ?

Central et ses nombreux bars et restaurants est LE quartier pour prendre le pouls de cette ville qui prend une toute autre dimension la nuit. On aime prendre un verre au Sevva pour admirer la vue sur la baie et les lumières des buildings de Kowloon, dîner chez Cocotte (resto français) à Noho, Pastis (resto français) à deux pas de Lan Kwai Fong, Zuma (resto japonais) au Landmark, Duddell’s (resto chinois) ou Le China Club (resto chinois).

 

 

Nous espérons que ces témoignages vous auront inspiré ! Si vous aussi, vous êtes amoureux de Hong Kong, n'hésitez pas à nous envoyer vos propres témoignages via l'adresse e-mail de notre bureau parisien parwwo@hktb.com, nous les publierons avec plaisir sur ce site. A très vite à Hong Kong !

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez son utilisation des cookies. Pour plus de détails sur les cookies, consultez notre déclaration de confidentialité.

Accepter les cookies