Best Of All It's In Hong Kong

Dim Sum

Dim Sum Dim Sum

Dim sum signifie « touche ton cœur ». Avec 150 spécialités en moyenne au menu sur un total de 2 000 variantes, c’est quasi impossible de ne pas trouver ce que vous aimez. Comme les Cantonais ont tendance à éviter de manger des aliments frits en début de journée, les plats cuits à la vapeur dominent la plupart des menus de dim sum. Des petites portions d’aliments poêlés, frits, et cuits au four sont aussi servis dans les plats en bambou, conçus pour être partagés en communauté avec du thé. Par conséquent, manger du dim sum c’est aussi ce qu’on appelle le yum cha, qui signifie littéralement «boire du thé. » Généralement en brunch ou déjeuner, c’est un rendez-vous courant pour la famille, les collègues de travail et autres réunions de groupe.

Aujourd'hui, les restaurants de dim sum se déclinent à toutes les formes et tailles, du traditionnel à l’innovant. Commencez par l’un des grands restaurants proposant des prix moyens où, au sein de conversations bruyantes, vous verrez plusieurs générations se rassembler autour de la table pour profiter simplement d’une nourriture familiale, et où les employés de bureaux profiteront d’une pause courte mais efficace dans leur routine quotidienne. Lorsque vous entrez, dites au garçon combien de personnes composent votre groupe, installez-vous, décidez quel thé accompagnera votre dim sum et profitez de la quintessence de cette expérience de Hong Kong !

Que faut-il commander ?

Si vous n’avez pas d’expérience en dim sum, voici quelques-uns des classiques :

Ravioli de crevettes à la vapeur

Crevettes enveloppés dans une pâte de blé translucide. Souvent, la boulette contient du porc. Idéalement, le contenu sera de 70 pour cent crevettes et 30 pour cent de porc.

Ravioli de crevettes à la vapeur

Siu mai

Un type de raviolo chinois. La variante de dim sum typiquement cantonaise se compose de porc haché, de crevettes hachées ou entières, de champignons shiitake, d’oignons verts et de gingembre, enveloppés dans une pâte de blé fine, assaisonnés avec du vin de riz chinois, de la sauce soja et de l’huile de sésame et garnis d’une cuillerée d’œufs de crabe.

Siu mai

Brioche de porc au barbecue

Filet de porc tendre, doux, rôti lentement, généralement assaisonné à la sauce d’huître, dans une brioche fine et molle.

Brioche de porc au barbecue

Cheung fan

Un fin rouleau de farine de riz, farci de crevettes, bœuf, porc grillé sucré ou d’autres ingrédients. Il est généralement cuit à la vapeur et servi avec de la sauce de soja.

Cheung fan

Rouleaux de printemps

Des légumes - et parfois des viandes - roulés dans une fine feuille de pâte et passés en friture.

Rouleaux de printemps

Raviolis frits de crevettes

Des crevettes, parfois avec de la graisse de porc, enveloppées dans une pâte et frites. Extérieur croustillant, farce juteuse !

Raviolis frits de crevettes

Feuillété de porc au barbecue

Porc grillé sucré dans une pâte feuilletée fine.

Feuillété de porc au barbecue
Le saviez-vous ?

Quand vous serez dans un restaurant de dim sum, vous verrez les convives frapper le bord de la table avec trois doigts afin d’exprimer leur gratitude lorsqu’on leur verse du thé. Ce rituel remonte à un empereur de la dynastie Qing (1644-1911) qui aimait sillonner les terres déguisé en roturier. Une fois, il se trouvait dans une maison de thé avec ses officiers et s’est mis à verser le thé. Ses officiers ne pouvaient pas accepter cet honneur sans courber l’échine, mais ne pouvaient également se résoudre à mettre en péril la couverture de l’empereur. Au lieu de cela, ils ont tapé trois doigts sur la table, l’un représentant la tête inclinée et les deux autres les bras prostrés.

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez son utilisation des cookies. Pour plus de détails sur les cookies, consultez notre déclaration de confidentialité.

Accepter les cookies